Le Point MIF #3 - L'actualité des marchés financiers et de nos investissements

Point MIF #3 Actualité des marché financiers et des investissements MIF

Découvrez le 3ème épisode de votre rendez-vous trimestriel sur l'actualité des marchés financiers et de nos investissements.

Le contexte macroéconomique

Le contexte macroéconomique est moins propice qu’au trimestre précédent. En effet, l’économie mondiale reste en expansion, mais avec des taux de croissance régulièrement revus à la baisse. Le monde se partage désormais en trois grandes zones:

L’Europe

En Europe la croissance ralentit à 1.8% (notamment liée à la hausse du pétrole de 20%)

Les pays émergents

Les émergents connaissent une fuite des capitaux entraînant une spirale infernale : baisse de la monnaie (les investisseurs vendent la monnaie pour placer les capitaux ailleurs), hausse de l’inflation (renchérissement des importations), hausse de taux, contraction de l’économie, hausse du chômage,…

En Argentine : inflation : 34% ; taux d’intérêt : 9.1%
En Turquie : inflation : 18% ; taux d’intérêt : 18%
En Afrique du Sud : inflation : 4.9% ; taux d’intérêt : 8.7%

Les États-Unis

Aux États-Unis le cycle économique se prolonge. On s’attend néanmoins à un ralentissement de la croissance dans les mois à venir, ne serait-ce que parce que l’économie américaine arrive au plein emploi.

La réforme fiscale américaine et le mouvement de rachat des actions par les entreprises américaines (de l’ordre de 1 000 milliards de dollars, soit 5% des actions existantes) génèrent un rendement des actions américaines de 25% sur un an ; dans le même temps, la Banque Centrale américaine poursuit sa politique de hausse des taux. Au final, la perspective de rendement extrêmement intéressant draine l’épargne mondiale vers les États-Unis, la détournant du financement des économies émergentes.

Dans ce contexte, les performances des actions et des obligations en Europe sont plutôt stables , voire orientées à la baisse.

Les investissements de la MIF 

La MIF a poursuivi une stratégie de défense de la valeur de son portefeuille, naturellement en évitant d’investir dans les pays émergents, mais aussi dans les pays périphériques de la zone euro, en se recentrant sur le coeur de la zone euro. Les investissement en immobilier se sont poursuivis ainsi que la constitution d'une poche alternative innovante qui, comme nous l’avons précisé la dernière fois, permet de profiter du reflux du financement bancaire.

A bientôt pour votre prochain point MIF.

A lire aussi...

Bien comprendre l’inflation pour mieux gérer ses placements

L’inflation, c’est-à-dire la hausse des prix, peut avoir de multiples causes, mais…

Les Français et les placements financiers

L’Autorité des marchés financiers (AMF) a publié sa première étude annuelle sur l…

Le Point MIF #2 - L'actualité des marchés financiers et de nos…

Découvrez le 2ème épisode de votre nouveau rendez-vous trimestriel sur l'actualité…