Société de gestion : définition et rôle

Définition société de gestion

Quelle est la définition d’une société de gestion ? Une société de gestion est une société d’investissement qui s’occupe du pilotage des portefeuilles d’actifs de ses clients (particuliers, entreprises, investisseurs institutionnels). Également nommée société de gestion de portefeuilles ou Asset Manager, la société de gestion a pour but d’accompagner les investisseurs lorsque ceux-ci n’ont pas le temps et/ou les connaissances nécessaires dans leur prise de décision. Son rôle est de faire fructifier leurs placements financiers en fonction de leur sensibilité au risque.

Des sociétés de gestion encadrées par l’AMF

La définition d’une société de gestion interroge sur son fonctionnement. Pour exercer son activité, elle doit demander et obtenir un agrément de la part de l’Autorité des Marchés Financiers (AMF). Cette autorité de contrôle surveille aussi le comportement de la société de gestion par rapport à sa clientèle. Elle doit respecter des règles strictes, être indépendante et agir uniquement dans l’intérêt de l’épargnant. L’agrément de l’AMF permet à la société de gestion d’opérer la réception, la transmission et l’exécution d’ordres.

Pour disposer du précieux sésame de l’AMF, une société de gestion de portefeuilles doit respecter les conditions suivantes :

  • avoir son siège social en France ;
  • afficher une cohérence entre son activité de gestion et sa forme juridique ;
  • présenter un capital suffisamment important et une liste des actionnaires ;
  • posséder les compétences requises pour les dirigeants ;
  • adapter le programme d’activité de la société à la profession.

Bon à savoir : toutes les sociétés de gestion sont membres de l’Association Française de la Gestion financière (AFG).

Comment fonctionnent les sociétés de gestion ?

La société de gestion reçoit par délégation la gestion de l’argent qu’elle place sur des portefeuilles d’actifs comme les valeurs mobilières boursières (fonds, opcvm, sicav, actions, obligations, etc.) en se référant à une politique d’investissement définie à l’avance avec le client (profil, aversion au risque, performance visée). Elle réalise alors des placements collectifs, soit une gestion collective de l’épargne des clients mise en commun.

Une société de gestion agit aussi pour des portefeuilles individuels pour le compte d’institutionnels ou de clients particuliers via un mandat de gestion. Elle réalise alors des prises de décision stratégiques dans la composition du portefeuille d’actifs financiers. En contrepartie, les clients la rémunèrent pour son expertise, son expérience et la diversification des risques, sous la forme de frais de souscription ou bien de commissions de gestion.

Bon à savoir : une société de gestion peut déléguer à une autre société les aspects administratifs, comptables et financiers. Elle peut aussi gérer un portefeuille d’actifs pour son propre compte.

Quelles sont les sociétés de gestion partenaires de la MIF ?

Au sein de son contrat Compte Epargne Libre Avenir Multisupport la MIF a opté pour une gamme courte et diversifiée de 11 supports en unités de compte.

Pour ce contrat d’assurance-vie, la gamme de fonds a été rigoureusement sélectionnée parmi les plus prestigieuses sociétés de gestion françaises que sont :

  • OFI Asset Management ;
  • Salamandre AM ;
  • CPR Asset Management ;
  • Carmignac Gestion ;
  • Tocqueville Finance ;
  • La Financière de l’Échiquier ;
  • Vega Investment Managers.

Pour rappel : Tout investissement en unités de compte est soumis aux fluctuations des marchés financiers à la hausse comme à la baisse et comporte un risque de perte en capital 

3 questions à Audrey Ohayon directrice Marketing Produits La Financière de l’Échiquier :

Comment définiriez-vous en quelques mots l’activité d’une société de gestion ?

Une société de gestion de portefeuilles gère l’épargne de ses clients dans le but de la valoriser.

Elle est agréée en France par l'Autorité des Marchés Financiers (AMF) et a pour objectif de gérer des capitaux, soit via des organismes de placement collectif (OPC) – on parle alors de gestion collective – soit via des comptes-titres – on parle alors de gestion sous mandat ou de gestion privée.

Ce spécialiste de la gestion d’actifs dispose d’un large éventail d’expertises – actions, obligations, taux, diversifiés, allocation d’actifs – et d’une gamme de solutions d’investissement adaptées à tous les profils d’investisseurs.

Les sociétés de gestion évoluent dans un cadre réglementé et doivent respecter des règles strictes de bonne conduite.

Quels conseils de base donneriez-vous à un investisseur sans expérience ?

Avant tout bien définir ses projets, et garder à l’esprit quatre paramètres fondamentaux : l’objectif à atteindre, l’horizon de placement, les risques que l’on est prêt à prendre et donc son espérance de rendement (connaître son tempérament d’investisseur) et le montant de l’épargne qui sera investie, et donc immobilisée un certain temps.

La diversification est aussi un principe essentiel. Enfin, il est bon aussi de se rappeler que le temps est le meilleur allié de l’investisseur : le long terme gomme les effets des turbulences des marchés.

Pouvez-vous nous en dire plus sur le Fonds Échiquier World Equity Growth (anciennement Echiquier Global), l’un des supports du fonds €uro MIF garanti ?

Echiquier World Equity Growth est un fonds de grandes valeurs géré par La Financière de l’Échiquier*. Son objectif est de capter la croissance mondiale en recherchant les leaders de l’innovation. Le fonds investit sur des tendances longues incontestables comme l’accroissement de la richesse des pays émergents, la digitalisation de l’économie et l’intelligence artificielle.

Son approche est très simple : investir dans les sociétés qui affichent, selon l’équipe de gestion, les meilleurs niveaux de croissance au sein des secteurs les plus porteurs, partout dans le monde. C’est un fonds emblématique de la méthode de sélection de La Financière de l’Échiquier – analyse fondamentale et proximité avec les entreprises – appliquée à un univers global, sans contrainte géographique.

Il est piloté par une équipe internationale de 2 gérants expérimentés épaulés au quotidien par un analyste. Ensemble, ils construisent et gèrent un portefeuille de conviction d’environ 25 valeurs**.

Pour toutes ces raisons, Echiquier World Equity Growth affiche un historique de qualité : sa performance annualisée, depuis la création du fonds en 2010, atteint +10,5%**, vs 9,4%** pour son indice de référence**.

Le fonds est principalement investi en actions. Il présente un risque de perte en capital. Il est exposé aux risques actions, au risque de liquidité. La gestion est discrétionnaire. Il existe un risque que le fonds ne soit pas investi à tout moment sur les valeurs les plus performantes.

*Pour plus d’informations, consultez www.lfde.com

**Source : La Financière de l’Échiquier – Données au 31/07/2018

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures et ne sont pas constantes dans le temps.

A lire aussi...

Les unités de compte

Souvent peu connues, les « unités de compte » des contrats d’assurance-vie…

Le DIC, un document d’informations clés pour les assurés

Afin de mieux protéger l’épargnant, une fiche simple et standardisée appelée «…

Assurance-vie : les profils épargnants

La MIF vous accompagne dans le choix et la répartition de votre contrat d’assurance…